samedi 16 juillet 2022

QUI EST-CE QUI EN FRANCE

.

Vous recherchez le sujet d'un verbe, vous voulez connaître la personne ou la chose qui est l'auteur de l'action ?
Facile.
S' il s'agit d'une personne vous commencez par QUI EST-CE QUI suivi par la phrase.
Qui est-ce qui fait du bruit ?
Qui est-ce qui a pris mon téléphone portable ?
Qui est-ce qui ira chercher papa à la gare ?
Si le sujet est une chose vous demanderez QU'EST-CE QUI avant la phrase.
Qu'est-ce qui a bouché l'évier ?
Qu'est-ce qui traduit le mot "vélo" en anglais ?
Qu'est-ce qui remplacera la lampe sur le buffet ?


dimanche 10 juillet 2022

IL Y A EN FRANCE

.

La locution invariable "il y a" permet de débuter aisément une phrase en introduisant une personne, une chose ou une idée ainsi que les événements qui se relient à celles-ci. Voici quelques exemples.
Il y a plusieurs livres sur la table.
Il y a une chance que je travaille de nuit.
Il n'y a plus de café dans la tasse.
Il n'y a pas de temps à perdre.
Il y a une dame qui nourrit les pigeons.
Au futur on dira "il y aura" et au passé "il y avait". On vient de le voir, on peut utiliser "il y a" à la forme négative. Pour faire une question on fera précéder "il y a" de "est-ce que".
Par exemple: Est-ce qu'il y a du monde dans la boutique ?


samedi 9 juillet 2022

LE FUTUR EN FRANCE

.

Il existe un moyen très simple de conjuguer un verbe au futur. Il suffit de conjuguer au présent le verbe aller suivi par le verbe principal à l'infinitif.
Je vais travailler ce soir.
Tu vas dormir à l'hôtel.
Il va lire le journal.
Elle va faire du sport.
Nous allons jouer au tennis.
Vous allez partir en vacances.
Ils vont faire de la moto.
Elles vont regarder un film.
C'est extrêmement facile.


mardi 5 juillet 2022

QUI EN FRANCE

EST-CE QUE EN FRANCE

.

Poser une question est plus difficile que d'y répondre car il faut organiser les bons mots dans le bon ordre pour créer une interrogation qui suscite la réponse que l'on souhaite connaître. Mais quand il s'agit de poser une question dont la réponse sera oui ou non, l' adverbe interrogatif "est-ce que" fait le travail en toute simplicité. Par exemple je veux savoir si " il pleut ". La réponse sera soit oui soit non. Il suffit de commencer la question par "Est-ce que" que l'on fait suivre par "il pleut". Est-ce qu'il pleut ? Facile, non ?
Autre exemple pour lequel je vous laisse du temps pour la réponse. Je veux savoir si "vous étudiez le français". Je commence la question par "Est-ce que ........" Trois, deux, un. "Est-ce que vous étudiez le français ?"
Je vous propose de poser des questions grâce au petit exercice qui suit.